A la une, Ils l'ont fait
Leave a comment

À la conquête des étoiles : le projet fou de Yuri Milner

Yuri Milner et Stephen Hawking

À la conquête des étoiles : Yuri Milner et Stephen Hawking, en juillet 2015 – Crédits : Tom Jamieson pour le New York Times

Le philanthrope russe Yuri Milner s’est associé avec l’astrophysicien Stephen Hawking et le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg pour lancer le projet d’exploration spatiale le plus ambitieux de l’histoire appelé « Breakthrough Starshot ». Leur objectif : envoyer des engins spatiaux robotisés miniatures à la recherche de planètes habitables dans le système à trois étoiles Alpha Centauri, distant de la Terre de 4,37 années-lumière.

La nanotechnologie au service de l’immensité spatiale

Aujourd’hui, il faudrait au vaisseau spatial le plus rapide du monde 30,000 ans pour rejoindre Alpha Centauri, le groupe d’étoiles le plus proche de nous. Le projet « Breakthrough Starshot » vise à développer des sondes interstellaires au poids plume, équipées de voiles ultra-légères propulsées par des faisceaux laser ultra-puissants, capables de se déplacer à un cinquième de la vitesse de la lumière et d’atteindre Alpha Centauri en une vingtaine d’années seulement. Un millier de ces engins spatiaux miniatures serait envoyé, optimisant les chances d’arriver à bon port.

Grâce aux avancées de la nanotechnologie, il est à présent envisageable d’équiper les sondes de composants électroniques (caméras, systèmes de navigation et de communication, alimentation électrique, etc.) dont le poids n’excéderait pas un gramme. D’une taille équivalente à un timbre ou à une pièce de monnaie, elles renfermeraient toute la technologie nécessaire pour rechercher des planètes habitables, prendre des photos et effectuer des mesures.

Image vidéo de l'engin spatial miniature qui serait envoyé vers le groupe d'étoiles Alpha Centauri dans le cadre du projet "Breakthrough Starshot"

Image vidéo de l’engin spatial miniature qui serait envoyé vers le groupe d’étoiles Alpha Centauri dans le cadre du projet « Breakthrough Starshot » – Crédit : Reuters

« Faire plus que regarder les étoiles »

Yuri Milner, qui a présenté le projet à une date symbolique, le 12 avril, 55 ans jour pour jour après que son compatriote Youri Gagarine soit devenu le premier homme à voyager dans l’espace, a déclaré : « Aujourd’hui, nous nous préparons pour le prochain grand bond, les étoiles ». Et d’ajouter :

« Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous pouvons faire plus que regarder les étoiles, nous pouvons les atteindre. »

Si le milliardaire russe a déjà investi 100 millions de dollars pour lancer la phase initiale du projet, il estime qu’il sera nécessaire d’attirer des investissements à hauteur de 5 à 10 milliards de dollars pour développer les technologies existantes afin que la mission puisse voir le jour.

Stephen Hawking, auteur du best-seller Une brève histoire du temps dont le parcours extraordinaire a fait l’ojet d’un film, s’est montré confiant : « avec des faisceaux lumineux, des voiles légères et l’engin spatial le plus léger jamais construit, nous pouvons lancer une mission vers Alpha Centauri dans une génération ». Plusieurs décennies seront nécessaires à sa réalisation : aux 20 ans de préparation s’ajoutent les 20 années de voyage et 4 années supplémentaires pour obtenir les données récoltées par les sondes.

Les astronomes estiment qu’il est raisonnable d’envisager qu’une planète similaire à la nôtre et des formes de vie puissent être découvertes. « La Terre est un endroit merveilleux mais qui pourrait ne pas durer éternellement. Tôt ou tard, nous devons regarder les étoiles. « Breackthrough Starshot » est une première étape très excitante dans ce périple », confie Stephen Hawking. Folie ou sagesse, seul l’avenir nous le dira.