Auteur : Claire Garnier

Alimentation locale - Marché

7 raisons d’adopter une alimentation locale

Locavore, ça vous dit quelque chose ? Ce néologisme désigne une personne qui fait le choix de consommer de la nourriture produite localement. Cela suppose de faire attention aux étiquetages et de se fournir en priorité dans les marchés et auprès des producteurs locaux. Ce mouvement en plein essor revêt de nombreux avantages. 1. Fraicheur garantie Qui dit plus frais dit plus de goût. Si vos aliments ne sont pas arrivés jusqu’à vous en camion ou en avion depuis l’autre bout du monde, il y a de grandes chances pour que vous le sentiez lors du repas. Il est simple de faire la différence entre une salade ramassée la veille et une autre qui a une semaine (et qui a été lavée on ne sait comment en usine, puis emballée dans du plastique). À tous ceux qui n’ont pas encore fait le test, essayez, ça vaut le coup. 2. Alimentation de saison Cultivés en saison, les fruits et légumes sont bien meilleurs parce que les conditions sont optimales pour la culture (plutôt que de les faire murir artificiellement à l’éthylène). …

Chien qui attend ses croquettes

Croquettes pour chien : les pièges marketing

Si vous vous êtes déjà baladé dans le rayon animalerie de votre supermarché préféré, vous savez surement que le fléau du marketing/merchandising n’épargne absolument pas les produits destinés à nos amis les chiens. Couleurs, formes, odeurs et étiquettes toutes plus inventives les unes que les autres vous feront tourner la tête jusqu’à altérer votre jugement, souvent au détriment de l’alimentation de votre toutou. Voici quelques petits trucs simples à prendre en considération lorsque vous achetez la nourriture de votre compagnon.






Crédits photo : SEES THE DAY

Un mode de vie qui produit zéro déchet

354 kgs d’ordures ménagères, c’est ce que produit en moyenne un habitant chaque année en France, soit près d’un kilo par jour. Une Française installée en Californie est parvenue à faire tenir les déchets annuels de sa famille de 4 personnes dans un simple bocal : il s’agit de Bea Johnson, auteur du best-seller Zéro déchet. Son concept est simple, il suffit d’appliquer la règle des 5 R, dans l’ordre : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Composter (Rot en anglais).

Concrètement, comment fait-elle ? Quelles sont les habitudes à adopter pour diminuer notre production de déchets et de manière plus globale éviter le gaspillage ?