Analyse, Décryptages
Leave a comment

Croquettes pour chien : les pièges marketing

Chien qui attend ses croquettes

Si vous vous êtes déjà baladé dans le rayon animalerie de votre supermarché préféré, vous savez surement que le fléau du marketing/merchandising n’épargne absolument pas les produits destinés à nos amis les chiens. Couleurs, formes, odeurs et étiquettes toutes plus inventives les unes que les autres vous feront tourner la tête jusqu’à altérer votre jugement, souvent au détriment de l’alimentation de votre toutou.

Voici quelques petits trucs simples à prendre en considération lorsque vous achetez la nourriture de votre compagnon.

Des protéines pour un carnivore

Sur chaque paquet de croquettes (comme sur n’importe quel autre produit alimentaire), vous trouverez une liste d’ingrédients à laquelle vous pouvez vous fier sans trop de risque. Votre chien à besoin d’un maximum de protéines, puisque rappelons-le, c’est un carnivore. Poulet, boeuf, saumon : tout est bon mais attention à la formulation ! L’idéal est de trouver des termes tels que “viande de volaille”, “saumon”, “poulet”, souvent limités au simple nom de l’animal. Il vous faudra éviter les termes du style “sous-produit de viande”, du moins pour le premier ingrédient de la liste, puisque la composition est classée par ordre décroissant de poids.

L’idéal serait que le premier ingrédient inscrit soit de la viande (et que l’on en retrouve aussi plus loin dans la liste). Sachez que la plupart du temps le poids de la viande inclut l’eau. Une fois transformé en croquettes, ça n’a plus rien à voir.

Les céréales, un bouche-trou pas cher

Les céréales sont une source de glucides indispensable pour nous les humains mais n’ont (idéalement) rien à faire dans les gamelles de nos compagnons. Repérez-les dans la liste des ingrédients : maïs, riz, blé, etc.

Cassons immédiatement le mythe : votre animal n’a aucun besoin en glucides. Alors pourquoi trouve-t’on des céréales dans les croquettes ? Parce qu’elles ne coûtent presque rien. Les industriels s’en servent pour combler les trous dans leur recettes et proposer des prix toujours plus bas. Ça ne fait pas beaucoup de mal à votre animal mais c’est totalement inutile et ça vient remplacer des ingrédients qui pourraient être bien plus adaptés et bénéfiques.

Essayez de trouver des croquettes qui en contiennent le moins possible, et comme la croquette 100% viande n’existe pas, privilégiez des ingrédients secondaires de type pois ou pommes de terre (meilleurs pour la digestion et présentant moins de risque d’allergies).

Petit piège à éviter

Les fabricants feront tout pour que vous choisissiez leur marque. Sachez qu’un ingrédient peut être cité de différentes manières (jusqu’à 4 fois) pour le faire descendre dans la liste et que vous ne voyiez pas que c’est en réalité l’ingrédient principal ! Par exemple, vous pourrez trouver sur la même liste d’ingrédients des termes tels que “gluten de maïs”, “maïs”, “farine de maïs” et « amidon de maïs ». Il y à de quoi se perdre, nous en conviendrons…

Exemple d’excellente recette

Des croquettes aussi riches ne sont pas communes et cela peut vite vous revenir très cher mais le fait de lire ces ingrédients vous sera utile, vous vous habituerez à les reconnaitre et à apprécier les étiquettes comme il se doit.

Voici donc une composition exemplaire : poulet frais désossé (20%), poulet déshydraté (15%), foie de poulet frais (4%), hareng entier frais (4%), dinde fraîche désossée (4%), dinde déshydratée (4%), foie de dinde frais (3%), oeufs entiers frais (3%), doré jaune frais sans arêtes, saumon entier frais, coeur de poulet frais, cartilages de poulet, hareng déshydraté, saumon déshydraté, huile de foie de poulet, gras de poulet, lentilles roses, petits pois, lentilles vertes, luzerne, igname, fibres de pois, pois chiches, citrouille, courge musquée, feuilles d’épinards, carottes, pommes, poires, canneberge, racine de réglisse, romarin.

Les croquettes de la grande distribution

En quelques mots et pour enlever tout doute, les croquettes de la grande distribution font meilleur engrais que nourriture pour chien. Jugez par vous-même, voici la composition de croquettes de supermarché (nous ne citerons pas de marque mais vous les retrouverez assez rapidement) : céréales, viandes et sous-produits animaux, extraits de protéines végétales, sous-produits d’origine végétale, huiles et graisses végétales, substances minérales, levures, sucres, légumes…

Encore une pour le plaisir : riz, maïs, viandes de volaille déshydratées, protéines de porc déshydratées, isolat de protéines végétales, huiles végétales, sels minéraux, huile de poisson, fibres végétales…

Alors où acheter ?

Vous pouvez acheter des croquettes chez votre vétérinaire, qui en général vend de la nourriture de qualité. Ce dernier pourra vous conseiller par la même occasion, la nourriture à acheter pouvant dépendre de l’âge, la race et/ou la condition de votre animal. N’hésitez pas non plus à faire une recherche rapide sur le web. En 2015, il ne vous sera pas compliqué de commander vos croquettes directement sur internet. Évidemment, plus les croquettes sont de bonne qualité, plus elles sont chères (la malbouffe pour les chiens est, comme la nôtre, bon marché).

Pour les anglophones, voici un site qui classe les croquettes pour chiens en 6 groupes (de 1 à 6 étoiles). Ce site est le fruit des efforts d’une petite équipe de passionnés de nutrition canine, autant vous dire que les analyses effectuées n’ont pas de pitié pour les marques et vont droit au but. La liste des produits n’est pas exhaustive mais il est possible de se faire une idée sur beaucoup de marques connues.

Qu’en est-il de nourrir son chien avec de la viande crue ?

Pourquoi ne pas nourrir son chien avec de la viande crue puisque c’est plein de protéines, c’est idéal n’est-ce pas ? Et bien pas forcément, il n’existe pas de preuves que nourrir son chien directement avec de la viande crue soit plus efficace que les croquettes (de qualité). De plus, quelques risques sont présents (salmonelle et autres germes trouvés dans la viande) et la mesure reste très difficile (type de viande, quantité… ).

Pour le moment il est donc conseillé de rester sur de la nourriture commerciale de qualité. Un chien bien nourri est un chien en bonne santé, prenez soin d’eux.

Chiens en bonne santé