Ailleurs
Leave a comment

Du jour du célibat au record d’achats en ligne

11.11 ou le record des achats en ligne en Chine

Le 11 novembre, on ne célèbre pas que l’Armistice. En Chine, on fête le célibat et cela se traduit par une frénésie d’achats en ligne qui s’empare du pays. Tous les ans à cette date, un nouveau record est établi. Aujourd’hui, à 11h49, heure locale, les consommateurs chinois avaient déjà dépensé 57,1 milliards de yuans (environ 8,3 milliards d’euros) sur les plateformes d’achats du géant du commerce en ligne Alibaba, surpassant le montant total dépensé le 11 novembre de l’an passé avant l’heure du déjeuner. La date d’aujourd’hui restera donc gravée dans l’histoire du shopping en ligne, du moins jusqu’à l’année prochaine.

11.11 : le symbole du célibat

Revenons sur l’origine de cette journée et sa signification. Les Chinois accordent beaucoup d’importance aux chiffres : le 8 porte chance alors que le 4 porte malheur par exemple. Le 11 novembre, ou « 11.11 », contenant quatre fois le chiffre 1, est associé au célibat dans l’Empire du Milieu. Depuis les années 1990, cette date est devenue une sorte d’anti Saint-Valentin où les personnes qui ne sont pas en couple fêtent leur célibat.

À partir de 2002, Alibaba, N°1 mondial du commerce en ligne, a commencé à faire la promotion de cette journée, à grand renfort d’offres spéciales, faisant du 11 novembre une opportunité pour les célibataires d’acheter des articles à bas prix pour se faire plaisir. Au fur et à mesure des années, conjointement à l’essor des achats en ligne et à l’augmentation du niveau de vie, cette journée s’est imposée en Chine comme le jour de l’année le plus intéressant pour faire des achats – pas seulement pour les célibataires – et a pris l’ampleur qu’on lui connait désormais.

Un marathon des achats

Aujourd’hui, les consommateurs chinois ont pris d’assaut les plateformes d’achats en ligne. Cette année, plus de 6 millions de produits émanant de 30,000 marques et 40,0000 vendeurs sont en promotion. Alibaba n’est pas le seul bénéficiaire puisque son concurrent JD.com avait également surpassé son total de ventes de l’année passée avant midi (à 11h58 exactement). Il révèle que cette année, les mots-clés les plus recherchés sont : « téléphone portable », Xiaomi (fabricant de smartphones, N°6 mondial), « machine à laver », « doudoune » et enfin « Huawei » (autre fabricant de smartphones, N°4 mondial), soit 3 mots sur 5 en lien avec les smartphones. Xiaomi, qui l’année dernière a été la première boutique de la plateforme Tmall d’Alibaba à dépasser le milliard de yuans de ventes (environ 146 millions d’euros), prévoit de vendre aujourd’hui plus de 2 millions de smartphones en 24h.

Daniel Zhang, PDG d’Alibaba, parle de « marathon des achats » et explique que tous les 11 novembre, « les infrastructures d’Alibaba sont mises à l’épreuve » avec l’an passé 80,000 commandes par seconde à la période de pointe. « Cette année, nous nous attendons à gérer 120,000 commandes par seconde » durant le pic d’achats, a-t’il affirmé. Une journée bien lucrative donc, révélatrice de l’évolution consumériste de la Chine.