C'est tabou, Ils l'ont fait
comment 1

Jouer à des jeux vidéo, ça peut rapporter gros

PewDiePie

Si vous n’êtes pas amateur de jeux vidéo, vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Felix Kjellberg, aka PewDiePie. Ce Suédois de 25 ans a pourtant gagné plus de 6 millions d’euros en 2014. Mais que fait-il au juste ? C’est simple, il se filme en train de jouer à des jeux et publie ses vidéos sur Youtube. Retour sur une success story.

Profession : « youtubeur »

Felix Kjellberg a commencé à faire ses vidéos comme un simple passe-temps en 2010, parallèlement à ses études à l’école polytechnique Chalmers, qu’il abandonne en 2011 pour se consacrer à son activité de « youtubeur ». Ses parents n’approuvant pas sa décision et ne le supportant pas financièrement, il travaillera un temps dans un stand à hot-dog pour subvenir à ses besoins et financer sa passion.

Dès 2012, il obtient un million d’abonnés à sa chaîne Youtube, chiffre qui augmente exponentiellement jusqu’à dépasser les 38 millions à l’heure actuelle. Vidéaste le plus suivi au mondePewDiePie accumule plus de 9 millards de vues sur la célèbre plateforme.

Les ingrédients du succès : charisme et jeux vidéo

Très expressif lorsqu’il joue à un jeu vidéo, on voit régulièrement le Suédois hurler de peur, s’énerver ou encore éclater de rire. Ses vidéos en anglais (parsemées de jurons en suédois) ont rapidement touché une forte audience, avide de ses réactions et commentaires désopilants.

Personnage charismatique et attachant, le jeune homme aux grands yeux bleus séduit par son naturel un public de plus en plus fan de jeux vidéo. Renforcé par les applications de jeux sur mobile, le marché du jeu vidéo est en effet en plein essor. On estime ainsi que 42% des Américains jouent à des jeux vidéo 3 heures ou plus par semaine.

Youtube, une manne financière

En 2014, Felix Kjellberg a gagné 63 millions de couronnes suédoises (environ 6,6 millions d’euros), une vraie petite fortune accumulée grâce à la publicité associée à ses vidéos. Ceci est révélateur d’une tendance : celle du transfert des budgets publicitaires des médias traditionnels (presse, radio, TV) aux médias digitaux. Plus d’un milliard d’utilisateurs uniques visionnent des vidéos sur Youtube chaque mois, utilisateurs à qui l’on sert des publicités ciblées grâce aux puissants algorithmes de Google. Les marques ont donc tout intérêt à être présentes sur Youtube.

Quant aux vidéastes, il leur suffit d’adhérer au programme partenaire de la plateforme et d’insérer des liens sponsorisés dans leurs contenus pour les monétiser (Youtube empoche 45% des gains générés). Avec en moyenne 300 millions de vues par mois, on comprend mieux comment notre jeune passionné de jeux vidéo est devenu multi-millionaire.

Une réussite qui reste anecdotique

Après que le montant de ses gains ait été largement diffusé dans les médias et sur les réseaux sociaux (suite aux révélations du journal suédois Expressen), PewDiePie a expliqué dans une vidéo qu’il n’avait jamais pensé pouvoir faire carrière sur Youtube et qu’il n’était pas plus heureux qu’à ses débuts.

Avant d’envoyer valser votre travail pour faire des vidéos, sachez qu’il est difficile d’obtenir les centaines de milliers de vues nécessaires pour pouvoir en vivre confortablement. Pour qu’une vidéo puisse être monétisée, il est aussi indispensable de créer l’ensemble de son contenu, ce qui suppose du travail en amont. Le Suédois réalise 1 à 2 vidéos par jour en moyenne, totalisant plus de 2420 vidéos à son actif.

Ils sont néanmoins beaucoup à relever le défi, dont le Français Squeezie, 19 ans et déjà 4 millions d’abonnés à sa chaîne, qui semble promis à un bel avenir.

  • marc_13

    bien content pour lui, j’ai déjà regardé quelque une de ses vidéos, c’est très drôle! je ne connaissais pas squeezie, la vidéo m’a fait rire!