Tendances
Leave a comment

Les métiers du web ont le vent en poupe

Les nouveaux métiers du Web

Web comme dans rédacteur web, webdesigner ou encore développeur web : ces nouvelles professions nées de l’essor du numérique ont plusieurs points communs : les compétences réelles l’emportent sur les diplômes, elles nécessitent peu ou pas de présence physique et favorisent l’entrepreneuriat. Les métiers du web ne connaissent pas la crise, à condition toutefois de savoir faire ses preuves.

Des compétences qui font la différence

Lorsque l’on recrute un développeur web, on s’intéresse en premier lieu aux langages de programmation qu’il maîtrise : PHP, Javascript, C++, Python, etc. On demandera à un webdesigner un aperçu de son portfolio et à un rédacteur web une maîtrise parfaite de la langue de Molière et de bonnes notions de SEO (optimisation pour les moteurs de recherche). Les recruteurs le savent : les diplômes, bien qu’utiles, ne sont pas un gage de compétence dans ces métiers récents qui, évoluant au même rythme que les avancées numériques, demandent une veille technologique constante. Les génies connus de l’ère digitale sont autodidactes et n’ont pas de diplôme en poche : Bill Gates, Steve Jobs ou encore Mark Zuckerberg n’ont ainsi pas jugé nécessaire de terminer leurs études pour se lancer.

Métiers du web et travail nomade

Les professions du numérique ont l’avantage de ne pas dépendre d’un lieu précis pour pouvoir s’exercer. Si une majorité d’entreprises en France impose une présence physique à ses employés, de plus en plus de sociétés encouragent (ou du moins acceptent) le télétravail lorsque les tâches peuvent s’effectuer à distance. Ou alors elles choisissent de les externaliser en faisant appel à des indépendants afin de réduire leurs coûts structurels. Que ce soit sous le statut d’employé détaché ou d’auto-entrepreneur, ces travailleurs qui ne sont pas assignés à un « bureau » sont libres d’exercer leur activité où bon leur semble. Mobile et flexible, ce mode de travail permet de mieux allier vie professionnelle et équilibre personnel.

Métiers du web - Télétravail

C’est qui le patron ?

Les métiers du web ont tendance à se conjuguer avec indépendance. En ces temps de crise, Il est en effet parfois plus facile lorsque l’on travaille dans le web de proposer ses services en freelance et de trouver des clients par bouche-à-oreille ou en passant par des plateformes en ligne que d’obtenir un CDI. À condition d’être rigoureux, de posséder de solides compétences et de savoir se vendre, un indépendant pourra se voir confier des missions par des clients soucieux d’entretenir leur image numérique sans pour autant embaucher une personne à plein-temps. Toutes les entreprises cherchent à étendre leur présence sur la toile, les professionnels du web sont sur le bon filon.