Découvrir, X raisons de
Leave a comment

Livres : 6 raisons d’investir dans une liseuse

Liseuse Kindle

En France, nous sommes encore réticents à lire un livre sur un support digital. On estime ainsi que seuls 15% des Français ont déjà lu un ebook contre environ 30% des Britanniques et des Américains. « c’est mauvais pour la santé et le sommeil », « les liseuses sont plus nocives pour l’environnement que les livres papier », « c’est la mort de l’édition », « on passe déjà trop de temps devant des écrans » : on entend beaucoup de choses qui ne sont pas toujours fondées et on en oublie les avantages indéniables que procurent la lecture sur liseuse.

1. Lecture optimale

Réglage de la police et de la taille des caractères, dictionnaires intégrés (sans changer de page), mémorisation de l’avancée de votre lecture (y compris si vous lisez plusieurs livres en même temps et/ou sur plus d’un appareil), possibilité de surligner les passages qui vous intéressent : tout est optimisé pour rendre la lecture agréable et éviter les distractions. La seule chose que vous pouvez faire sur une liseuse, c’est lire. Aucune notification ou sonnerie ne vient perturber votre lecture et vous n’êtes pas non plus tenté de jeter un œil à vos réseaux sociaux ou à vos emails. L’autonomie d’une liseuse est de plusieurs semaines, vous pouvez lire tranquillement sans vous soucier de devoir la recharger. Avis aux lecteurs passionnés : vous n’avez même pas besoin de vous arrêter dans votre lecture pour vous nourrir car elle se tient d’une seule main !

2. Tous les écrans ne se valent pas

Les écrans des tablettes et des smartphones sont rétro-éclairés : cela provoque de la fatigue oculaire et peut nuire à la qualité de votre sommeil. Les écrans des liseuses ne le sont pas pas : le confort de lecture est le même que sur un livre papier et vous tomberez tout aussi vite dans les bras de Morphée. Vous pouvez lire en plein soleil sans être gêné par de quelconques reflets et adapter la luminosité de l’écran pour un confort optimal y compris dans l’obscurité. L’éclairage intégré adapté est moins fatiguant pour les yeux que la lumière d’une veilleuse… et moins dérangeant pour votre conjoint.

3. Un investissement vite rentabilisé

Les livres numériques sont moins chers que leurs équivalents imprimés. Il est également possible d’emprunter des ebooks et de télécharger gratuitement des ouvrages libres de droits (en général 70 ans après la mort de l’auteur). Pour ceux qui  pensent qu’il est nécessaire d’acheter sur Amazon pour lire sur une Kindle (liseuse leader du marché), sachez que c’est faux. Vous pouvez télécharger n’importe quel ebook sur Internet, le convertir au format approprié (AZW3) gratuitement en ligne, puis brancher votre Kindle à votre ordinateur et simplement déplacer votre fichier dans le dossier « documents » de votre Kindle pour que votre livre apparaisse dans votre bibliothèque. Une liseuse coute généralement moins de 100 euros et est donc amortie en très peu de temps.

4. Reprenez goût à la lecture

Une liseuse pèse environ 200g, soit moins qu’un livre papier et peut contenir des centaines d’ouvrages. Il est facile de l’emmener partout et d’avoir donc toujours un livre à portée de main. Vous ne vous posez plus la question du nombre de livres à emporter en vacances ni de savoir si votre pavé de 600 pages entre dans votre sac déjà bien rempli.

Bibliothèque de livres

On vient de vous parler de tel livre formidable, vous le téléchargez et commencez la lecture instantanément (alors que le temps que vous passiez devant une librairie, vous aurez peut-être déjà oublié). Certains seront ravis de lire dans d’autres langues et de se remettre à l’anglais (ou au chinois) grâce aux dictionnaires intégrés (c’est aussi beaucoup moins cher d’acheter un ebook en VO). Beaucoup de lecteurs reconnaissent lire beaucoup plus depuis qu’ils sont passés au numérique.

5. L’option la plus écologique

En incluant la production, le transport, le recyclage et la gestion des déchets, on estime qu’une liseuse Kindle est responsable de l’emission de 168kg de CO2 contre 7.5kg pour un livre papier (voir infographie en anglais). Le calcul est vite fait : il vous faudra lire 23 livres sur votre liseuse pour que son empreinte écologique soit plus faible que la lecture de livres papier. Sachant que vous conservez à priori votre liseuse plusieurs années et qu’un lecteur lit en moyenne 15 livres par an, il devient vite plus écologique de lire des ebooks, et pas seulement pour les lecteurs les plus assidus.

6. Un impact sur l’édition limité

Des livres à 0 euro, des livres en langues étrangères, des livres auto-publiés sur Amazon (souvent à des prix dérisoires) sont autant d’ouvrages que l’on ne peut pas acheter chez le libraire du coin, et qu’on n’aurait de toute manière pas lu si on avait du dépenser une coquette somme pour se les procurer. De plus, on privilégiera toujours la librairie pour acheter des ouvrages illustrés pour enfants, des beaux livres sur l’art, la photographie, les voyages, etc.

L’impact sur l’édition est donc limité et on n’arrête pas le progrès : des alternatives dématérialisées s’affirment progressivement au détriment des CDs, des DVDs, des livres et même des boîtes aux lettres : cela a des répercussions sur plusieurs secteurs d’activité mais si des métiers sont touchés, d’autres font leur apparition. Il faut vivre avec son temps.