Tous les articles tagués : famille

Sotsukon : une alternative au divorce au Japon

Sotsukon : une alternative au divorce au Japon

Lorsque les trois fils adultes de Yuriko Nishi, 66 ans, ont quitté le foyer familial, elle a demandé à son époux avec qui elle était mariée depuis 36 ans s’il n’avait pas des rêves que la vie conjugale l’avait empêché d’accomplir. « Nous avons commencé à nous interroger sur la voie que nous devrions prendre  » explique-t-elle à CNN.
Au Japon, le sotsukon apparait comme une alternative au divorce choisie par les couples qui s’aiment toujours mais décident de vivre séparément leurs vieux jours afin de suivre leurs envies respectives.

Le boom des grossesses tardives

Le boom des grossesses tardives

Les annonces d’heureux évènements tardifs chez les « people » font régulièrement la une des médias. Dernières en date, la milliardaire russe Margarita Louis-Dreyfus, 53 ans, connue en France pour être la propriétaire de l’OM, a accouché en mars de jumelles et Janet Jackson, 49 ans, vient d’annoncer être enceinte de son premier enfant. Des maternités à un âge avancé qui tendent à se banaliser.






Sue Klebold et son fils Dylan Klebold, co-auteur de la fusillade du lycée de Columbine en 1999.

Columbine : la mère d’un tueur brise le silence

Le 20 avril 1999, Eric Harris et Dylan Klebold entrent lourdement armés dans le lycée de Columbine, dans l’État du Colorado aux États-Unis. En moins d’une heure, ils tuent 12 étudiants, 1 professeur et blessent 24 autres personnes avant de mettre fin à leurs jours. Presque 17 ans après les faits, Sue Klebold, la mère de Dylan, revient sur la tragédie dans un livre : « A Mother’s Reckoning: Living in the aftermath of the Columbine tragedy ». Comment son fils, l’adolescent prometteur qu’elle a élevé avec amour a-t-il pu commettre une horreur pareille ? Comment en tant que mère, n’a-t-elle pas su déceler que quelque chose clochait ? Qu’aurait-elle pu faire autrement ?

À travers son récit, Sue Klebold n’a pas pour ambition de se dédouaner mais espère pouvoir aider des familles à reconnaitre ce qui lui a échappé : la détresse de son enfant. À une époque où les tueries de masse commises par des jeunes gens se multiplient, son témoignage offre un éclairage inédit et nous laisse avec le sentiment troublant que ça n’arrive pas qu’aux autres.






Vaccins : de la désinformation à la défiance

Vaccins : quand la désinformation l’emporte sur le bon sens

Mark Zuckerberg a récemment déclenché l’ire des anti-vaccins après avoir posté une photo où on le voit avec sa fille dans la salle d’attente d’un médecin pour la faire vacciner. En France, la ministre de la santé Marisol Touraine vient de lancer un plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale afin de restaurer la confiance des Français. En effet, la couverture vaccinale des nourrissons âgés de 0 à 9 mois a chuté de 5% entre 2014 et 2015 et certains vaccins recommandés, notamment contre le HPV (papillomavirus) et la grippe, sont boudés.

Les causes de cette défiance ? Manque de clarté entre vaccins obligatoires et recommandés, gestion maladroite de certaines campagnes de vaccination, pénuries et surtout multiplication des polémiques concernant les risques pour la santé.






L'accouchement dans le monde

L’accouchement dans le monde

Au Brésil, 85% des femmes qui mettent leur enfant au monde dans une clinique privée accouchent par césarienne. Aux Pays-Bas, moins de 5% des femmes ont recours à la péridurale et près d’une sur trois accouche à domicile. En Chine, les femmes passent traditionnellement un mois en convalescence après la naissance de leur bébé. Tour du monde des pratiques et coutumes qui entourent l’accouchement.






Michelle Duggar, entourée de ses enfants et de son mari, Jim Bob, après la naissance de leur 17ème enfant. Crédits : AP Photo/ Beth Hall

Quiverfull : le mouvement chrétien qui scandalise l’Amérique

Des familles qui prônent un retour aux valeurs chrétiennes traditionnelles dans une optique rigoriste et anti-féministe : pas d’avortement ni de planification familiale, des femmes au foyer qui doivent obéir à leur mari et mettre au monde autant d’enfants que possible, des filles élevées dans l’idée que si elles sont violées, ce sera de leur faute. Bienvenue dans l’univers des Quiverfull, chrétiens évangéliques ultra-conservateurs. On estime qu’une dizaine de milliers de familles vivent selon ces préceptes, majoritairement aux États-Unis.