Ils l'ont fait, Inspirations, Mieux vivre
Leave a comment

Un mode de vie qui produit zéro déchet

Bea Johnson - Zéro déchet

Crédit photo : SEES THE DAY

354 kgs d’ordures ménagères, c’est ce qu’un Français produit en moyenne chaque année, soit près d’un kilo par jour. Une Française installée en Californie est parvenue à faire tenir les déchets annuels de sa famille de 4 personnes dans un simple bocal : il s’agit de Bea Johnson, auteur du best-seller Zéro déchet. Son concept est simple, il suffit d’appliquer la règle des 5 R, dans l’ordre : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Composter (Rot en anglais).

Concrètement, comment fait-elle ? Quelles sont les habitudes à adopter pour diminuer notre production de déchets et de manière plus globale éviter le gaspillage ?

Faire le tri, vendre et acheter d’occasion, donner

Votre placard est plein à craquer mais vous ne savez jamais quoi mettre ? Désencombrez ! En ne conservant que l’essentiel, vous y verrez tout de suite plus clair. Vous avez des scrupules à vous débarrasser de cette paire de chaussures qui vous a couté les yeux de la tête mais qui vous fait mal aux pieds ? Revendez-la. De nombreuses plateformes en ligne permettent aujourd’hui de revendre tout type d’articles d’occasion : du sac à main qu’on vous à offert et qui n’est pas à votre goût à votre appareil à raclette que vous n’avez pas utilisé depuis 2 ans, en passant par les vêtements trop petits des enfants. Donnez le reste à des associations, vous ferez des heureux ! Et si la frénésie du shopping s’empare de vous, pensez au vintage (joli mot pour désigner les articles d’occasion).

Apprendre à dire non

Une fois débarrassé du superflu, vous parviendrez plus facilement à refuser les choses dont vous n’avez aucune utilité. On s’encombre facilement d’un tas de babioles sous prétexte que c’est gratuit ou que c’est un cadeau. Mais a-t-on réellement besoin d’un énième stylo publicitaire, d’un prospectus que l’on nous tend dans la rue ou d’un reçu de caisse ? Commencez par refuser ce dont vous ne vous servirez pas. Le prospectus a été imprimé donc autant l’accepter ? Non, si personne n’en veut, on n’en imprimera plus.

Acheter en vrac

Vous avez l’impression de remplir votre poubelle à ras bord simplement en rangeant vos courses ? Et oui, les emballages de la grande distribution constituent la majeure partie de nos ordures ménagères. Acheter au marché local ses fruits et légumes constitue une bonne alternative zéro déchet. En France, certains magasins bio proposent des produits en vrac : vous n’achetez que la quantité dont vous avez besoin, ce qui limite le gaspillage. Pensez à apporter vos propres récipients (bocaux et sacs réutilisables). Boire l’eau du robinet est aussi un excellent moyen de réduire les emballages !

Marché

Recettes de grand-mères et produits miracles

Produits pour le sol, pour la cuisine, pour les vitres, pour les meubles… Nous possédons souvent une dizaine de produits d’entretien divers et variés. Pourtant, 2 produits, économiques et naturels peuvent remplacer tous les autres : le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. On en trouve dans n’importe quelle grande surface. Le vinaigre mélangé à l’eau vous servira de nettoyant multi-usages. Le bicarbonate, parfait pour nettoyer la baignoire et le lavabo, est aussi un désodorisant naturel (pour la moquette, le frigo…). Il peut même remplacer votre dentifrice et votre déodorant ! Vous pouvez aussi vous lancer dans la confection de lessive, produit vaisselle et même shampoing maison (vous trouverez de nombreuses idées de recettes sur le site grands-mères.net).

Serviettes en tissus, coupe menstruelle et couches lavables

Privilégiez des produits réutilisables aux produits jetables. On pense tout de suite à la vaisselle ou aux sacs en plastique que l’on peut remplacer par leurs équivalents réutilisables, ou encore aux lingettes et à l’essuie-tout qui devraient être bannis au profit de torchons et de serviettes en tissus. D’autres alternatives sont en revanche moins répandues. Avis au futurs parents : on fait maintenant des couches lavables jolies et pratiques (faciles d’entretien). Quand on sait qu’une couche jetable met entre 200 et 500 ans à se dégrader… Et pour vous Mesdames, si vous n’avez pas encore adopté la coupe menstruelle, le site coupemenstruelle.net vous fournira toutes les infos nécessaires.

Adieu fast-foods et plats à emporter

Un burger dans du papier sulfurisé puis dans une boite, des frites dans leur cornet en papier, du ketchup dans son sachet alu sans oublier le soda dans son gobelet : bienvenue dans un fast-food. Non seulement c’est de la malbouffe mais c’est aussi une énorme source de déchets. Pareil pour les plats à emporter emballés dans des contenants en plastique avec des couverts jetables, le tout dans un sachet en plastique : ça fait beaucoup de plastique tout ça !

Plat à emporter

N’étant pas un matériau unique, le plastique est difficile à recycler (contrairement au verre, qui a aussi l’avantage de pouvoir être recyclé indéfiniment).

Profitez de la vie

Pour plus de conseils pratiques sur la réduction de vos déchets, rendez-vous sur le blog de Bea Johnson. Gardez à l’esprit que la philosophie zéro déchet n’est pas seulement une liste de choses à accomplir pour gaspiller moins, c’est aussi et surtout un moyen de se simplifier la vie en s’affranchissant de tous les objets qui nous envahissent (moins de ménage en perspective) et en sortant d’une logique de consommation parfois poussée à l’extrême (avez-vous vraiment besoin de cette paire de chaussures supplémentaire ?). Vous ferez des économies, serez plus serein et aurez plus de temps pour vous et vos proches. À vous les activités en plein air et la redécouverte des plaisirs simples de la vie !