Robe indienne : les classiques

Robe indienne : les classiques

La mode en Inde varie énormément, notamment en fonction de la partie du pays. De plus les styles de vêtements indiens n’ont pas cessé d’évoluer au cours de l’histoire. Les habits drapés sont ceux qui sont restés le plus connus dans la culture indienne.

Par ailleurs, la tenue traditionnelle en Inde est influencée par plusieurs facteurs tels que la culture locale, la localisation, le climat et enfin le milieu (rural ou urbain). Il existe alors différents types de style très populaires, que ce soit pour hommes comme pour femmes, bien que cet article s’intéresse majoritairement à la tenue traditionnelle des femmes.

En plus de leur tenue traditionnelle, les femmes indiennes ont tendance à vouloir perfectionner leur sens du charme en portant du maquillage ou bien des ornements. Par exemple, les bijoux comme les boucles d’oreilles, les bracelets, le mehendi et autres sont assez communs. En revanche, pour les fêtes et les grandes occasions comme les mariages, les femmes portent des couleurs plus gaies et des ornements spéciaux fait de pierres précieuses, d’or, d’argent ou d’autres types de pierres semi-précieuses.

Sari

sari

Le sari ou saree, vêtement traditionnel d’Asie du Sud et porté par des millions de femmes, est l’un des plus anciens vêtements de l’histoire et dont l’origine reste encore un peu floue aujourd’hui. Le sari aurait vu le jour il y a plus de 3 000 ans avant Jésus-Christ, au début de la toute première civilisation indienne. Le terme sari tient son origine du mot sanskrit chira qui signifie vêtement. A l’époque, seules les femmes mariées pouvaient normalement porter ce vêtement, aujourd’hui, le port de ce vêtement est bien plus libre et n’importe quelle femme peut le porter.

Le sari est principalement porté dans des pays tels que l’Inde, le Népal, le Bangladesh, le Sri Lanka, le Pakistan et l’Iran. C’est aussi l’une des rares tenues indiennes à avoir gardé sa place dans l’histoire du pays. La technique de drapé et la manière de porter cette longue bande de tissus qu’est le sari diffère selon les régions et les religions. Cette bande de tissus faite de soie ou de fibre synthétique mesure environ 1,20m de large  sur 5m voire 6m de long et se porte généralement sur un jupon ainsi qu’un corsage serré.

Salwar Kameez

salwar-kameez

Le salwar kameez est lui aussi en Asie du Sud mais aussi en Asie Centrale, et peut être porté par les hommes comme par les femmes. Ce vêtement unisexe est majoritairement porté en Afghanistan, au Pakistan, et au nord de l’Inde. Son origine vient du 12ème siècle, à l’époque islamique. Salwar vient d’un mot persan qui signifie pantalon, et le mot kameez, lui, vient de l’arabe qamis qui signifie la chemise.

Tout d’abord, le salwar, lui, est un pantalon très ample, plus ou moins comme un pyjama. Il existe plusieurs styles différents de salwar, certains sont plus modernes et se rapprochent énormément du jean, mais il est généralement ample sur la partie supérieure du pantalon et plus serré au niveau des chevilles.

En ce qu’il s’agit du kameez, c’est une chemise très longue et à la coupe droite, similaire à une tunique, qui descend jusqu’au milieu de la cuisse. Plus anciennement, dans la tradition, elle descendait jusqu’à la partie supérieure du genou. Le décolleté et les manches sont souvent décorées avec de la broderie ou de la dentelle. Pour permettre une plus grande liberté de mouvement, les coutures latérales (appelées chaak) sont ouvertes en dessous de la ceinture.

Enfin, les femmes complètent le salwar kameez en portant un dupatta, un long châle porté autour des épaules qui descend sur la poitrine, parfois porté sur la tête pour des raisons religieuses.

Lehenga

lehenga-choli

Le lehenga est aussi porté par les femmes dans le sous-continent indien. Ce vêtement est ce que l’on appelle une jupe cheville, elle est longue, plissée et brodée. Cette tenue est donc composée d’une longue jupe qui se porte à la taille, d’un corsage serré, ainsi qu’un long châle appelé dupatta.

Le lehenga choli est un vêtement porté par les femmes dans différentes régions de l’Inde ainsi qu’au Pakistan. Dans certains états et certaines communautés de ces deux pays, la femme porte le lehenga le jour de son mariage. Ce vêtement est donc précieusement brodé : il existe plusieurs types de broderies différentes mais la plus populaire pour les mariages (ainsi que pour les festivals) est la goga patti.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu