Cuisine marocaine : les plats typiques

Cuisine marocaine : les plats typiques

La cuisine marocaine, qui est une cuisine méditerranéenne, se caractérise par son immense variété de plats. Cette variété de plats est majoritairement issue de la cuisine berbère mais l’originalité et la richesse de la cuisine marocaine tient aussi des influences qu’elle a subi, notamment celle de la cuisine arabe et celle de la cuisine andalouse. Mais aussi d’autres cuisines comme la cuisine juive, africaine, turque, indienne, et autres. La cuisine marocaine reste tout de même unique.

Les repas marocains

Il existe beaucoup de plats typiques marocains et les ingrédients principalement utilisés sont les légumes, les lentilles, les haricots blancs, les fèves, mais aussi les poissons et, souvent, les têtes de moutons. Le pain marocain, quant à lui, est rond et épais, mais sa préparation et ses ingrédients varient selon les endroits.

Bien que la cuisine marocaine regorge de plats traditionnels, chaque recette varie et porte un nom différent selon les régions où elle est cuisinée. La préparation du thé, par exemple, change selon la région : il sera plus sucré au nord du pays contrairement au sud où il sera plus parfumé.

La cuisine marocaine est essentiellement faite par les femmes, en suivant l’exemple de leurs mères et de leurs grand-mères. En revanche, ce sont généralement les hommes qui préparent le méchoui, les brochettes et la tanjia.

Avant de commencer un repas au Maroc, le rituel est de se laver les mains. On prononce ensuite le mot « Bismillah », signifiant « Au nom de Dieu », et on se met à table. Les plats marocains sont alors généralement dégustés non pas avec des couverts mais avec le pouce, l’index et le majeur de la main droite (la main gauche étant réservée aux gestes impurs). C’est le pain qui fait alors office de fourchette.

Les différents types de plats

Pour le petit-déjeuner, les Marocains mangent généralement du msemmen, de la rziza, du meloui et du baghir, qui sont des sortes différentes de crêpes feuilletées, ou de la harcha, une galette marocaine. Le tout se mange accompagné de miel, de beurre ou bien de fromage frais.

msemen
msemen – ©pinterest

 

En ce qu’il s’agit de l’entrée, les repas débutent en général par des salades, qu’elles soient crues ou cuites, comme par exemple la salade de feggous, ou bien par des purées de légumes froides. On peut aussi commencer le repas avec des feuilletés, appelés pastillas, comme le briouate ou la mhancha salée.

pastillas de poulet aux légumes
pastillas de poulet aux légumes ©pinterest

 

La plupart du temps, les plats sont fait de viande ou de poisson, et les recettes sont très variées. Les plats les plus connus sont le tajine et le couscous, mais aussi le méchoui.

pastillas de poulet aux légumes
pastillas de poulet aux légumes – ©pinterest

 

Enfin, pour le dessert, les pâtisseries sont souvent servies avec du thé à la menthe. Ces pâtisseries sont un mélange d’amendes, d’eau de fleur d’oranger, de miel et aussi de cannelle. Les pâtisseries marocaines les plus connues sont les cornes de gazelle et les chebakias, mais il en existe bien d’autres.

Chebakia
Chebakia – ©pinterest

Les épices marocaines

Que serait la cuisine marocaine sans ses épices ? En effet, les épices ont le rôle le plus important dans la cuisine marocaine. Énormément d’épices sont utilisées pour assaisonner les plats marocains, comme par exemple le safran, l’aneth, le clou de girofle, le paprika, le cumin, le curcuma, mais aussi le curry, l’ail, les graines de nigelle, et encore bien d’autres.

L’oignon lui est un condiment très utilisé dans la cuisine marocaine, notamment pour les tajines. Beaucoup d’aromates, comme le persil, le roman, l’origan et autres, sont aussi beaucoup utilisés pour apporter du goût et parfumer les plats.

Laisser un commentaire

Fermer le menu